• Exit la cellulite : le choix de la rédaction

    Exit la cellulite : le choix de la rédaction

    Un corps tonique, musclé et sans capitons qui lui collent à la peau ?
    Une victoire qui se construit en trois actes. Action !

    Programmée pour enfanter et allaiter, les femmes ont « droit » à des réserves de graisses situées principalement sur les hanches et les cuisses. Un héritage génétique, certes, mais pas une fatalité. Il est tout à fait possible de perdre sa cellulite, à condition d’entreprendre une offensive associant diététique, sport et crèmes amincissantes.

    CUISSES : FERMES ET LISSES

    Drainer et raffermir, telles sont les missions accomplies par les formules cosmétiques dédiées à sublimer nos cuisses. Au service de notre silhouette, on trouve les actifs phares du gainage : la caféine, les extraits de petit houx, le ginkgo biloba, le lierre, le thé vert, la vigne rouge, le guarana et le silicium. Pour la fermeté, il faut miser sur la L-carnitine, le rétinol et, du côté des plantes, sur Centella asiatica, dont les propriétés, reconnues depuis longtemps par les médecines ayurvédique et chinoise, suscitent un intérêt croissant en Occident.

    TAILLE : SUR MESURE

    Pour les silhouettes dites de type andoïde, c’est sur les hanches que la cellulite s’installe. Le problème est souvent d’origine génétique, mais touche aussi la plupart des femmes à partir de 50 ans en raison des modifications hormonales liées à la ménopause. C’est pourquoi près de la moitié des graisses viennent progressivement se loger sur la zone abdominale. Si les hommes trouvent les formes plutôt sexy, nous rêvons « juste » d’avoir une taille bien marquée et des hanches parfaitement dessinées, comme corrigées par une gomme virtuelle. Pour se faire, pas de miracle nommé sport ou régime. Ici, des séances de palper-rouler, version mécanique ou manuelle, se révèlent particulièrement efficaces. Autre solution, moins onéreuse : les crèmes amincissantes ciblées. Visibles dès le dixième jour d’utilisation quotidienne, les résultats sont le fruit d’actifs qui brûlent et limitent la synthèse des graisses localisées. Misez sur des soins contenant caféine ou café vert et ginkgo biloba.

    FESSES : PARFAITES

    Mieux vaut partir en guerre dûment avertie : la cellulite installée sur les fesses est une vraie rebelle ! Aussi indifférente aux régimes qu’au sport seul, elle se montre ici encore plus coriace que sur les autres parties du corps. Pour la déloger, pas de recette miracle mais une stratégie minutieusement établie. Les armes qui ont fait leurs preuves ? Le palper-rouler, mécanique ou manuel, pour casser le tissu adipeux et vider les cellules. L’activité physique pour brûler le gras fraîchement libéré. Les soins cosmétiques pour accélérer l’ensemble du processus.

    Véronique aïache

    elancyl

    ELANCYL : ACTIV’MASSAGE MINCEUR

    Ses promesses :

    Conjugue les effets d’un massage minceur à ceux d’un gel anti-cellulite grâce au gant à utiliser sous la douche. Effets à amplifier par un massage sur peau sèche selon la méthode mise au point par un kiné.

    Son plus :

    Le cocktail infaillible de la caféine pour déstocker et de l’extrait de lierre pour drainer est optimisé par l’action du gant.

    Son mode d’emploi :

    A utiliser une fois par jour pendant quatre semaines.
    Verser une dose de gel dans le gant minceur, masser, puis rincer abondamment.

    Laisser un commentaire →

Laisser un commentaire

Annuler