• NUTRITION

    Les super-indémodables : le top 10 !

    Leurs noms n’évoquent pas (ou plus) le voyage ou le glamour, mais certains aliments traditionnels n’ont pas de quoi rougir sur le plan nutritionnel.
    L’aliment parfait n’existe pas : c’est d’ailleurs pour cela que seule la diversité alimentaire nous permet d’apporter chaque jour à note corps les nutriments essentiels à son bon fonctionnement. Et avant même que le terme de « super aliment » ne soit utilisé pour décrire de nouveaux aliments arrivant en France, nous avions déjà en stock des aliments naturellement « super ». Voici pourquoi ils sont irremplaçables…

    1- L’œuf, une tête pleine

    En nutrition, on l’appelle la « protéine de référence ». Car il regorge de protéines. Et surtout il est le seul à apporter les acides aminés essentiels à notre organisme en bonne proportions (les acides aminés sont les constituants des protéines).

    2- L’huitre, une perle en soi

    Elle est sans égale : riche en minéraux (fer, cuivre, zinc, phospore, magnésium, potassium, sélénium, iode…) mais très légères en graisses et en calories.

    3- La sardine, petite mais bien faite

    Elle est l’aliment le plus fourni à la fois en minéraux (magnésium, phosphore, potassium, calcium, fer, zinc, sélénium, iode…), en vitamine D et en acide gras oméga 3.

    4- Le foie ne connaît pas la crise

    Il est unique car il est peu gras mais généreux en protéines, en phosphore, en fer, en cuivre, en zinc, en sélénium, en vitamines A, B9, et B12.

    5- L’amande en met plein les yeux

    Comme tous les fruits secs oléagineux, elle regorge de talents nutritionnels. Mais c’est, parmi eux, la plus riche en protéines, en fibres, en acide gras mono-insaturés, en polyphénols antioxydants, en minéraux (magnésium, phosphore, potassium, calcium, fer…), en vitamines B9 et E. Et elle a fait l’objet de nombreuses études scientifiques qui montrent qu’elle est rassasiante et qu’elle entretient une bonne santé vasculaire.

    6- La lentille : à voir de plus près !

    Pauvre en graisses, elle n’en est pas moins une excellente source de protéines végétales d’excellente qualité, de minéraux et de fibres, et elle présente un faible index glycémique. Elle incarne en quelque sorte un féculent sorte un féculent amélioré… et pourtant insuffisamment consommé !

    7- L’épinard est musclé

    En plus d’apporter fibres, vitamines et polyphénols comme les autres légumes, c’est le seul à être riche en fer, et le tout pour un apport calorique négligeable.

    8- Le cassis, le fruit complice

    Avec une teneur de 200 mg aux 100g, c’est l’aliment le plus fourni en vitamine C. De plus, il est riche en fibres, peu sucré (moins de 7% de sucres) et il a un fort pouvoir antioxydant en raison de la vitamine C et des polyphénols qu’il contient.

    9- Le yaourt est unique

    Grâce aux ferments lactiques vivants qu’il renferme, c’est le seul aliment probiotique autorisé par la législation européenne à valoriser un bien fait : la digestion du lactose. Notre ventre nous remercie.

    10- Le thé à volonté

    Il hydrate, il aide à calmer l’appétit en cas de petit creux, il stimule en douceur grâce à sa teneur en théine. Et il se distingue par sa teneur intéressante en polyphénols antioxydants. Le tout pour zéro calorie s’il est bu nature. Une tasse chaque jour s’impose.

    Laisser un commentaire →

Laisser un commentaire

Annuler